Un endroit plein d’histoire

kaart

Kasteel De Rozerie est l’un des derniers survivants des multiples châteaux dans la région de la Dendre et het land van Aalst dont la plupart ont disparu. Kasteel De Rozerie est niché dans un domaine verdoyant de 7 hectares à seulement 2 kms du centre de la ville et l’E40. La drève d’entrée, bordée d’hêtres centenaires, mène à un imposant bâtiment très bien conservé. Kasteel De Rozerie en pleine gloire.

Une ferme transforméé en château

R2SDT5L7

Kasteel De Rozerie (à l’époque Château la Roseraie) est construit sur les ruines d’une vielle ferme en 1852. Cette ferme appartenait au château d’eau le plus vaste de la région, le château d’Overhamme. Malheureusement ce château important a été démoli en 1948.

Cornelis Eliaert (1801-1854), grand industriel et propriétaire du château d’Overhamme, a fait construire ce beau bâtiment qu’on a nommé plus tard Kasteel De Rozerie.

En juin 1889 Felix de Bethune (Aalst, 1857-1901), fils du baron Paul Valéry de Bethune (Kortrijk, 1830 – Aalst, 1901) acquit les biens. Son père est le fondateur des de Bethune à Aalst.

mensen

En 1917, durant la Première Guerre mondiale, Kasteel De Rozerie héberge les Sœurs de la Charité de Wervik, réfugiées des Allemands. Les dernières sœurs quittent Kasteel De Rozerie le 1 mai 1919.

Peu après un pensionnat de jeunes demoiselles y est installé, où le couple M. Butaye-Coussaert et trois enseignantes donnaient des cours privés. Après la mort précoce de son époux, la veuve Butaye déménage à Spa en 1921.

menu

Après la mort de sa mère en 1937 Etienne de Bethune- de Potter d’Indoye (Aalst, 1899- Bruxelles,1978), le fils de Felix, inhabite le château.

Etienne de Bethune – de Potter d’Indoye pouvait prouver sa descendance de Maximilien de Bethune, ministre des Finances durant HenriVI (1533-1610) et duc de Sully. Ensuite il est adopté en 1936 par une Mademoiselle Gabrielle de Sully et porte dorénavant le nom de Bethune-de Sully. Une de nos salles est nommée après lui.

Entretemps le château est occupé par la Deutsche Feldpost 34314 durant la Seconde Guerre mondiale, comme d’autres lieus importants à Aalst p.ex. le château d’ Overhamme, le Couvent des Capucines.

En 1980 les héritiers d’Etienne de Bethune-de Sully vendent Kasteel De Rozerie à la sprl Algeprom. Son gérant, Yvo Lefère, y prend résidence pendant une courte période.

En 1984 le château est mis en vente publique à la Justice de Paix, Graanmarkt Aalst. Les nouveaux propriétaires, Dr. Vanfleteren et son épouse, transforment le château et le parc avec leur fils Bart en le restaurant d’après l’original autant que possible. Bientôt Kasteel De Rozerie devient renommé comme salle de fêtes pour des événements privés et d’entreprise, grâce à la cuisine raffinée de Bart, l’accueil chaleureux et le service impeccable de sa femme Rebecca.

La chapelle féerique

kapel-singleEn 1865, quelques années après la construction du bâtiment, l’architecte réputé Jean-Baptiste de Bethune conçoit le plan de la chapelle de la Sainte-Croix, annexe du château. A la demande de la châtelaine Josepha Eliaert le batiment est construit en brique rouge de Boom ‘parce que les autres bâtiments de la ferme sont en briques de cette couleur et qu’il ne serait pas convenable de faire la chapelle avec une qualité moindre… .’

Sur la pierre d’inauguration, dans la façade est, on peut lire les noms des édificateurs, leurs enfants et l’architecte.

On trouve dans la chapelle quelques statues uniques et un jubé en bois décoré en forme de nid d’hirondelle. Cette construction remarquable est en connexion avec le premier étage.

En 1869 la chapelle est embellie de huit vitraux splendides, conçus par le même architecte Jean-Baptiste de Bethune. Un travail de la plus haute qualité, exécuté par quatorze artisans dans le style néogothique. La plupart des vitraux représentent les saints importants pour la famille fondatrice.

La chapelle a servi la famille de Bethune pour chaque acte religieux: prier, célébrer la messe, baptiser les nouveau-nés dans la famille ou enterrer leurs bien-aimés.

Aujourd’hui cette chapelle pittoresque est à votre disposition pour consolider des rituels de mariages, des baptêmes et d’autres célébrations.

Et les roses?

Trente-sept ans après la construction, le nouveau propriétaire, baron Felix de Bethune–Maertens de Noorthout (Aalst 1857-1901), cultivateur avide de roses, nomme le château ‘La Roseraie’. Sa collection de roses a disparu, mais les volets roses et les motifs décoratifs roses sur la façade reflètent encore sa passion ainsi que les roses sur les tables de fêtes.